Sainte-Aurélie
Sainte-Aurélie
 

Un brin d'histoire

Historique

Sainte-Aurélie est située au sud du Saint-Laurent, à environ cent kilomètres de Québec, dans les Appalaches.

Cette municipalité a été constituée civilement le 3 avril 1909 sur un territoire d’environ 79 kilomètres carrés. Elle appartient à la région administrative de Chaudière-Appalaches et fait partie de la municipalité régionale de comté des Etchemins. La population atteint mille Auréliennes et Auréliens.

Le premier colon établi à Sainte-Aurélie était le Français Victor Vannier. Il a parcouru le territoire en 1872 et revint en France enchanté par la beauté de ces lieux. Il décide alors de s’y installer avec sa famille et ses amis. Victor Vannier arrive définitivement au Canada en 1873. Son plan consistait en l’établissement graduel, dans le canton de Metgermette, de 1600 familles françaises. M. Vannier fonde donc la Compagnie Franco-Canadienne, mais l’entreprise échoue et la compagnie est dissoute en 1877. Des 1600 familles censées venir de France pour s’installer dans la région, il n’en arrive qu’une cinquantaine, dont une partie vient d’autres régions du Québec.

La municipalité de Sainte-Aurélie est donc érigée civilement en 1909.

Le premier magasin général a pourtant été ouvert en 1903, le premier étage servant de chapelle. Le bâtiment du magasin général existe toujours.

C’est l’exploitation forestière et l’agriculture qui ont amorcé le développement de la municipalité et ces activités continuent à marquer la vie économique de Sainte-Aurélie.

Aujourd’hui, Sainte-Aurélie vit loin du rythme effréné des agglomérations urbaines.

Parmi les attraits touristiques et patrimoniaux de Sainte-Aurélie, on trouve le Vieux Moulin à scie de Metgermette Nord, construit en aval du lac des Abénaquis. C’est devenu un site d’interprétation témoignant d’une des dernières tentatives de colonisation française en Amérique du Nord.

Le calvaire mérite aussi une visite. Il s’agit du seul calvaire réalisé par une femme au Canada. C’est Mme Simone Morin, originaire de Sainte-Aurélie, qui l’a créé en 1961. Un tronc de merisier a servit de base à la sculpture. Ce calvaire est situé sur le Chemin des Bois-Francs, à proximité de la frontière avec le Maine.

On peut également faire un tour dans les rangs des environs. Sur le rang des Sapins, à environ deux kilomètres de Sainte-Aurélie.

Logo et slogan

Le logo et le slogan ont été adoptés à la séance ordinaire du conseil municipal du 2 septembre 2014 par la résolution #213-09-2014.

« Sainte-Aurélie, ça vaut l’détour ! »

Pourquoi un logo, pourquoi un slogan ?

L’armoirie est l’identité historique officielle de la Municipalité, qui sous-entend son passé et ceux qui l’ont habité avant nous. Pour sa part, le logo se veut une identité visuelle accrocheuse et renouvelée, rajeunie et ce, pour amorcer une campagne promotionnelle de la Municipalité apportant une visibilité élargie. Le logo vise donc à complémenter l’armoirie et surtout pas à la remplacer.

Qui a décidé de ces éléments ?

Depuis la création du Comité de Développement de Sainte-Aurélie (CDSA), représenté par tous les comités et organismes de notre territoire, plusieurs se sont penchés sur les forces de la Municipalité, ses grands défis, ses faiblesses et ses menaces afin de voir de quelle façon assurer le développement de Sainte-Aurélie et de quelle façon se différencier des autres. Cela est évidemment toujours d’actualité et est mis à jour fréquemment par le CDSA. Une rencontre d’un autre comité, le Comité de Promotion de la Vie, a élaboré récemment les mêmes démarches.

D’un commun accord, il a été établi qu’il fallait mettre en valeur nos forces, dans les limites de nos faiblesses. Il nous vaut donc mieux axer sur le positif, le souligner, le publiciser, que ressasser toujours qu’on n’a pas de chances de réaliser nos rêves, notre développement. Il est ressorti des consultations issues du milieu que ce dont est le plus fière la Municipalité de Sainte-Aurélie, c’est :

  • La communauté et les familles, accueillantes et solidaires
  • La qualité des infrastructures de loisirs
  • Le lac et l’importance de sa protection, la nature, la tranquillité
  • La présence de l’industrie forestière, créatrice d’emploi

Qu’est-ce que le logo et le slogan représentent ?

Lors des consultations des acteurs du milieu, un point qui revenait souvent comme faiblesse importante de la Municipalité, c’est que c’est un détour de s’y rendre, qu’on n’y passe pas pour se rendre quelque part car elle n’est pas située sur un axe routier qui dessert directement deux grands centres. Le slogan «Sainte-Aurélie, ça vaut l’détour!» se veut une façon humoristique de traiter le fait que, bien que pour s’y rendre il faille faire un détour, c’en est un qui en vaut assurément le coup !

La police retenue pour le slogan en dit long également. Le «Sainte-Aurélie» est écrit dans un style manuscrit, qui veut représenter le Sainte-Aurélie «traditionnel», qui veut intégrer à son avenir le passé qui a fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui. Le «ça vaut l’détour!» est dans un style nettement plus moderne, qui se veut représentatif des perspectives d’avenir qu’elle offre et de son dynamisme.

Quant aux images, elles parlent d’elles-mêmes. Les personnages représentent à la fois les familles et la communauté. On y voit des personnes unies, tant physiquement par les épaules que dans leur posture, qui regarde dans la même direction. L’arbre et l’eau représente à la fois la nature, les lacs et l’industrie forestière qui nous caractérisent.

Armoirie

164, chemin des Bois-Francs, Sainte-Aurélie (Québec) G0M 1M0 | Téléphone : 418-593-3021
Tous droits réservés © 2020 Municipalité de Sainte-Aurélie