Sainte-Aurélie
Sainte-Aurélie
 

Mot du Maire

MOT DU MAIRE 

Des amoureux de la nature avant tout.

L’homme pratique la chasse depuis la nuit des temps. Bien sûr, il en allait de leur survie. Depuis, il y a eu l’évolution avec son bagage d’avancements. Ce n’est plus la même situation aujourd’hui. On pourrait bien survivre sans la chasse. Des questions se posent. Est-elle toujours nécessaire ? À quoi peut-elle bien servir?

En premier lieu, c’est un secteur de notre économie. L’automne, c’est la chasse et le printemps, autour de la pêche. Pour les régions du Québec, ce sont sans contredit des activités majeures sur le plan de l’emploi. En 2018, le Ministère des Forêts de la Faune et des Parcs estimait leurs retombés économiques à 1,6 milliards, un maintien de 12 250 emplois (équivalent temps plein) avec près de 1 million d’adeptes. Ce n’est pas à négliger, surtout pour des localités éloignées peu diversifiées économiquement.

Les parties de chasse et les excursions de pêche sont de belles occasions d’entrer en contact avec les milieux naturels de la province. Pour plusieurs, on veut s’éloigner des sources de stress du travail et profiter de ce temps pour se ressourcer. C’est mieux qu’un psychologue. Pour d’autres, c’est le moment d’une activité sociale entre amis, un rendez-vous annuel à ne pas manquer. Attention, le braconnage n’est plus permis. C’était une autre époque. Maintenant, il y a des règles, un code d’éthique et des chasses sélectives, tout en tenant compte des plans de gestion des cheptels qui limitent les permis par zone. Les biologistes du ministère s’assurent de maintenir l’équilibre de la biodiversité.

Mais surtout, la pratique de la chasse et de la pêche, leur avenir, vont de pair avec la préservation de l’environnement. Les marécages, les milieux humides, les lacs et des forêts saines sont essentiels pour la vie des espèces fauniques. Les chasseurs et les pêcheurs le savent bien, à tout le moins leurs représentants. Un des mandats de la Fédération québécoise des chasseurs et des pêcheurs est de suivre ce qui se fait en matière de recherches et d’analyses de la faune au Québec. Elle est notamment membre de la Table nationale de la faune du Ministère des Forêts de la Faune et des Parc. La fédération a aussi comme partenaire Canards illimités Canada, organisme qui vise la conservation des milieux humides. Objectivement, les chasseurs sont des alliés pour la préservation de l’environnement.

Mais avant tout, les chasseurs et les pêcheurs sportifs sont des amoureux de la nature. Même après une expédition bredouille, ils reviennent heureux et détendus, avec parfois des histoires de pêcheurs. Il faut en prendre et en laisser. Bonne chasse et soyez prudents.

René Allen
Maire

  

 

 

164, chemin des Bois-Francs, Sainte-Aurélie (Québec) G0M 1M0 | Téléphone : 418-593-3021
Tous droits réservés © 2021 Municipalité de Sainte-Aurélie